Disclaimer, confidentialité et politique de cookies

(version 6 avril 2017)

  1. Informations fournies dans le cadre de l’article 7 de la loi belge du 11 mars 2003
    sur certains aspects juridiques des services de la société de l’information. Françoise Carlier est un avocat belge indépendante dont le bureau est sis à 3110 Rotselaar, Beatrijslaan 26. Le numéro d’entreprise de Françoise Carlier est le 0553.794.081. Tous les services fournis par Françoise Carlier sont soumis à ses conditions générales. Françoise Carlier est, en tant qu’avocat, soumise à la réglementation professionnelle applicable au Barreau de Leuven. Si vous avez des questions, vous pouvez nous contacter via francoise@carlier-law.be. Ces dispositions peuvent être modifiées de temps à autre.
  2. Objet
    Le site www.carlier-law.be contient des informations sur l’organisation générale et les services offerts par Françoise Carlier. Toutes les informations sur ce site sont de nature générale, sauf mention contraire explicite. L’information n’est pas adaptée aux circonstances propres à une personne ou à une entité et vous ne pouvez pas considérer cette information comme un avis personnel, professionnel ou juridique ou son équivalent. Le contenu de ce site peut à tout moment être adapté, modifié, complété ou supprimé sans préavis ou notification, ceci afin de l’adapter aux événements actuels et aux réglementations applicables.
  3. Politique de communication
    Les communications électroniques, y compris les fichiers joints, envoyés depuis ou vers Françoise Carlier sont confidentiels et peuvent être protégés par le secret professionnel ou d’autres régimes de protection. Si vous n’êtes pas le destinataire d’un message électronique, veuillez en informer l’expéditeur et supprimer le message de votre système.
    La sécurité et la fiabilité de la communication électronique ne peuvent être garanties; Françoise Carlier ne peut en être tenue responsable. Les dossiers contenant une communication électronique peuvent être archivés par Françoise Carlier à des fins internes et afin de se conformer à la réglementation applicable.
  4. Utilisation de ce site
    Ce site (www.carlier-law.be) est la propriété de Françoise Carlier et est protégé par des droits intellectuels appartenant à Françoise Carlier ou à des ayant droits tiers. Toute reproduction du site n’est autorisée qu’à des fins personnelles. La copie, le stockage ou l’envoi de ce site ou de parties de celui-ci pour d’autres motifs est interdit sans l’autorisation écrite de Françoise Carlier.
    Le contenu de ce site est mis à disposition à titre purement indicatif et Françoise Carlier ne peut être tenue responsable de toute autre utilisation de celle-ci. Les informations juridiques que vous trouverez sur ce site sont purement informatives, d’ordre général et ne peuvent en aucun cas servir d’avis juridique. Françoise Carlier décline toute responsabilité pour tout dommage encouru à la suite de l’information fournie.
    Vous pouvez créer un lien vers ce site de manière juste et non trompeuse pour autant que vous fournissiez également un lien vers notre page d’accueil, et ceci uniquement à des fins non commerciales. Françoise Carlier décline toute responsabilité pour le contenu de sites se référant au, ou liant ces sites au site de Françoise Carlier.
    Les informations sur ce site peuvent être mises à jour régulièrement.
  5. Déclaration de confidentialité
    Aucune donnée personnelle ne sera utilisée lors de votre visite sur ce site, sauf si vous remplissez le formulaire de contact. Dans ce cas, les données envoyées via le formulaire de contact seront utilisées par Françoise Carlier (en tant que responsable du traitement) afin de vous contacter. En outre, les données obtenues par le biais de contacts directs avec vous en tant que personne concernée seront également enregistrées. Ces données ne seront pas intégrées systématiquement, mais conservées afin de vous contacter. Dans ces cas, le traitement est basé sur la relation contractuelle et/ou les contacts précédents. Les données personnelles ne seront jamais transmises aux tiers. Sans préjudice des obligations de Françoise Carlier en matière de lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme et d’autres dispositions légales impératives, Françoise Carlier ne divulguera jamais délibérément des informations permettant aux tiers d’en déduire votre identité, et ceci y compris votre adresse e-mail, sans votre consentement préalable.
    Vous avez le droit d’être informé de vos données personnelles traitées par Françoise Carlier et de demander la rectification ou la suppression de toute donnée incorrecte, incomplète ou non pertinente. Vous pouvez exercer ce droit en envoyant une demande écrite, datée et signée, avec une copie des deux côtés de votre carte d’identité en annexe.
    En cas de désaccord avec la manière dont Françoise Carlier traite vos données, vous pouvez contacter l’Autorité de la Protection des Données, Drukpersstraat 35, 1000 Bruxelles, commission@privacycommission.be.
  1. Cookies
    Ce site utilise des cookies uniquement dans le but de simplifier votre utilisation du site et de recueillir des informations statistiques concernant son l’utilisation.
    Cela nous permet d’analyser les consultations du site et d’en améliorer la qualité. Les cookies ne sont jamais utilisés par nous à des fins publicitaires. Les cookies utilisés par notre site sont identifiés ci-dessous.
    Les cookies Google Analytics (_ga et _gat) sont respectivement utilisés pour identifier les visites uniques et pour appliquer les limites d’utilisation. Un cookie sessionID (PHPSESSID) permet de savoir si une session est toujours active et un cookie de préférence de langue (frontend_language) est utilisé pour préserver votre choix de langue.
  2. Loi applicable et traitement des litiges
    En visitant ce site, vous acceptez que l’ensemble du contenu de ce site et des dispositions ci-dessus soient soumis à la loi belge.
    Tout litige lié à l’utilisation du site de Françoise Carlier relève de la compétence exclusive des cours et tribunaux de Louvain, à l’exclusion de toute autre instance.Louvain, le 3 avril 2017